Mon week-end à Savonlinna du 12 au 14 mai 2017

En ce mois de mai signe de printemps (enfin, tout est relatif en Finlande…), nous avons décidé de faire notre dernier voyage ensemble avec Ophélie dans la belle région des lacs, à Savonlinna !

IMG_7922

Savonlinna est une petite ville située dans le sud est de la Finlande, à quelques minutes de la frontière de la Russie. Elle se situe en plein cœur du lac Saimaa, lac le plus grand de Finlande. C’est aussi pourquoi on appelle cette partie de la Finlande, la région des lacs !

A ma grande surprise, la nature était très différente de celle que l’on retrouve dans la sud. En effet, la forêt y est bien plus dense, plus garnie et les lacs sont infiniment immense et composés de pleins de jolies petites îles. De quoi être dépaysée dans le propre pays dans lequel on vit. J’attendais ce voyage depuis longtemps, voulant y aller après la fonte des glaces et je ne suis pas déçue de l’attente ! Le paysage est magnifique. Malgré un froid qui aura eu raison de moi (hé oui, je suis clouée au lit depuis deux jours avec une bonne crève :(), ce fut un plaisir de parcourir l’est de la Finlande. Ma seule déception résiderait dans le fait que Savonlinna est clairement une ville d’été. En l’occurrence, au mois de mai, tout est complètement mort… Donc si vous passez dans le coin, choisissez dans la mesure du possible d’y venir pour juin ou juillet 🙂 Noté qu’il fait bien plus froid car Savonlinna, étant proche de la Russie, bénéficie d’un climat Sibérien et d’un vent à n’en plus finir. Pour vous dire, et en pleins mois de mai, nous avons (oui, encore et encoooore) eu le droit à la neige… !!!

Bref, un petit résumé de mes deux jours la-bas :

Vendredi : après cinq heures de route, nous voilà arrivées à Savonlinna sur les coups des 22h00 sous un soleil qui n’était pas encore couché. Nous avons rejoint notre Airbnb. Le côté cool, c’est que c’était un Tunisien qui vivait en Finlande et qui parlait (entre autre) le français ! Donc nous avons pu bien discuter avec lui. Pour ce premier soir, nous avons décidé de nous coucher pas trop tard, car le samedi allait être une grosse journée.

Samedi : nous avons commencé à visiter la ville et son marché en bord de lac. Tout cela donnait l’impression d’être dans une ville maritime tant le lac pouvait faire penser à la mer. Après avoir marché un peu autour, nous sommes allées voir si les bateaux proposait des tours. Et, par chance, celui que l’on voulait faire ouvrait exactement ce samedi la ! Ni une ni deux, nous avons décidé de faire le tour du lac à bord du bateau de Punkaharju pour 1 heure 30 à en prendre plein la vue. Après cette jolie croisière et une pause repas, nous sommes parties à la découverte du petit centre ville avant de rejoindre notre appartement et de passer la soirée dans un bar avec.. Notre hôte du Airbnb !

Dimanche : après un réveil plutôt difficile (on ne se demandera pas pourquoi…) nous avons plutôt traîné dans notre Airbnb avant de reprendre le bus à 11h00… Le trajet du retour m’a paru une éternité ! J’étais chez moi à 18h et je sentais que je tombais malade tout doucement mais… Sûrement 😦

Ce petit week-end m’a également rendu bien nostalgique… Nostalgique car c’était mon tout dernier week-end de voyage avec Ophélie. Et, Ophélie, c’est la volontaire avec qui je suis partie le même jour, avec qui j’ai pris le même avion. Nous avons la même association d’envoi (l’UFCV), la même organisation d’accueil (Maailmanvaihto). Nous n’étions pas sur le même projet mais nous ne vivions pas très loin l’une de l’autre. Elle était aussi mon repère français. Nous avons vécu la même expérience, les mêmes camps, la même routine. Nous avions les mêmes objectifs de voyage, et ayant une personnalité semblable, tout était facile avec elle. C’était aussi la personne qui m’a soutenu dans les moments les plus difficiles, et j’ose espérer avoir été aussi là pour elle. Bref, c’était ma copine française, ma copine de voyage, ma p’tite soeur finlandaise sur qui je veillais indirectement. Son SVE se termine dans trois semaines, et je ne vous cache pas que son départ me fou un p’tit coup au moral. Je vais me sentir bien seule sans elle, car cette année, on l’a vécue côte à côte et j’ai des souvenirs pleins la tête avec elle dont je ne suis pas prête d’oublier ! Alors, Ophélie, si tu passes par là : merci pour tout !!! 🙂

9 mois : 14 avril 2017 – 14 mai 2017 où comment réaliser que j’ai fait les 3/4 de mon SVE…

Nous y voilà, c’est officiellement parti pour la dernière ligne droite de mon SVE. Je viens d’effectuer les 3/4 de mon expérience et il ne me reste plus qu’un petit trimestre pour en profiter un maximum.

Avril 2017 (10)

Ca me fait bizarre de rédiger ce 9ème mois particulièrement car je réalise à quelle point la fin est proche. Et même si je n’y pense pas spécialement, tout le monde est là pour bien me rappeler que je rentre très bientôt en France… Alors, je crois qu’il est temps de faire un petit bilan de ces 9 derniers mois.

IMG_7749

9 mois, en Finlande… 9 mois à être dans un nouveau pays, dans une nouvelle culture, avec des nouvelles personnes… Mais aujourd’hui, tout cela n’est plus nouveau car tout est devenu mon quotidien, ma routine finlandaise. Je ne me sens plus dans un nouveau pays, mais dans mon pays d’adoption, avec des gens que je connais bien maintenant et une culture que j’affectionne particulièrement. Même si je ne pense jamais avoir ressenti le mal de mon pays, cela n’a pas été tous les jours facile, et heureusement ! Il y a eu des hauts, mais aussi des bas. Mes proches me manque indéniablement, et cette aventure me rappelle à quel point j’aime ma famille et mes amis. Mais je vis dans le pays de mes rêves, et je sais que dans un future proche, je parlerai au passé… Alors pourquoi perdre du temps à manquer la France ? Et puis… Je crois que la vie à la finlandaise me va parfaitement bien. Et visiblement je ne suis pas la seule à le penser.

Je n’ai pas encore envie de vous citer tout ce qui me manquera. Aujourd’hui, j’ai surtout envie de vous dire à quel point ce SVE m’a changé, m’a fait grandir, à quel point l’expérience de voyage change votre vision du monde. A quel point travailler à l’étranger vous fait apprendre des choses. « Apprendre« , je crois que c’est un des mots qui résumera mon expérience. Je n’ai cessé d’apprendre, jour après jour. Tout a commencé par apprendre des nouvelles langues, faire connaissance avec toutes les personnes que vous croiser sur votre chemin, apprendre les codes sociaux du pays où vous êtes, des nouvelles habitudes, et tout cela demande des efforts considérables, une motivation hors norme et une qualité d’adaptation à toute épreuve. Je me sens aujourd’hui plus indépendante que jamais. J’ai plus confiance en moi, en l’avenir, à ce que je souhaite et ce que je ne souhaite pas. J’ai moins peur de l’échec, moins peur du regard des autres… J’ai appris en étant en Finlande que les erreurs n’étaient pas la fin du monde, que se torturer pour les autres ne servait pas à grand chose. J’ai aussi appris que la distance ne sépare pas les gens. Et quel bonheur de savoir que mes proches me suive dans cette aventure comme s’ils étaient tout prêt de moi ! J’apprends aussi à lâcher prise, à être plus patiente (bon, sur ce point y a encore du boulot!), à penser à mes besoins, à mes envies sans me poser 3 miliards de question si cela va être bien pris ou non. Malgré moi, je reste toujours l’altruiste que vous connaissez ! Néanmoins, j’ai aussi compris durant cette année à quel point le sentiment d’injuste et moi, ça fait quatre... Car oui, l’injustice, je l’aurais malheureusement vécue au quotidien dans mon travail, et ça restera l’unique point noir de mon SVE, point noir qui m’aura mis hors de moi plus d’une fois. Bref, le SVE est l’expérience la plus dingue de ma vie, l’année la plus belle de mon existence. Je ne vois absolument rien passer et dans trois mois seulement, tout sera déjà du passé

En tout cas ce mois aura encore été riche en week-end entre fêtes à Helsinki, le concert plus que parfait de Jonne Aaron, le Vappu, mon week-end dans l’est de la Finlande à Savonlinna,… Et, l’arrivée du printemps qui prend son temps,… On a encore eu droit à de la neige ce week-end, elle persiste celle-là ! Je commence à en avoir marre de cet hiver sans fin. Ce n’est même pas le froid ou la neige au final, c’est juste que je meurs d’envie de m’habiller plus léger, de profiter d’un verre en terrasse et de tout ce que l’on fait au printemps ! Enfin, … J’essaie encore d’y croire car visiblement dès la semaine prochaine, tout cela devrait débuter pour de bon ! Il commence également à faire jour toute la nuit. Disons que quand il fait nuit, c’est la nuit bleue où le ciel reste clair, ce qui est impressionnant ! Je n’ai pas trop de difficulté pour dormir ne serait-ce que les grasses matinées, on ne compte plus dessus… Mais j’ai l’impression qu’il est toujours 16 heures. C’est fou à quel point c’est l’extrême opposé de l’hiver… Je ne me rappelle presque plus quand le jour se couchait à … 15 heures ! J’adore ce petit climat finlandais 🙂

A très bientôt pour de nouvelles aventures et merci pour mes visiteurs réguliers ! 🙂 

 

Vappu du 29.04.2017 au 01.05.2017

Depuis des années, j’entends du Vappu comme l’un des jours de l’année des plus important en Finlande, vous vous doutez comment j’étais impatiente de le vivre… Et je n’ai pas été déçue !

IMG_7816

Le Vappu, mais qu’est-ce que c’est ?!

En Finlande, le Vappu est l’une des fêtes les plus importantes de l’année avec le Nouvel An et la fête de la Saint-Jean (midsummer). Le Vappu permet de célébrer la fin de l’hiver, et donc, l’arrivée officiel du printemps ! C’est l’occasion d’une large consommation de vin et de champagne (mais ça, ça ne me choque plus en Finlande!)

Cette fête traditionnelle est devenue celle des étudiants allant à l’université et ayant déjà reçu leurs casquettes (à la fin du lycée généralement). Les traditions incluent notamment la consommation d’une boisson fermentée : le sima, dont la concentration en alcool peut varier. À Helsinki, la tradition veut que les étudiants nettoient la statue Havis Amanda sur la place du marché avant de la coiffer de la casquette blanche des étudiants. Les festivités incluent aussi un pique-nique le premier mai dans les parcs des villes tels que Kaivopuisto à Helsinki.

Concernant mon week-end du Vappu, je l’ai entièrement passé à Helsinki avec ma petite troupe de volontaires 🙂 Nous sommes allés au Kaiku le samedi soir. C’est une boite techno située dans le quartier bobo d’Helsinki, j’ai nommé, Kallio ! Je ne ferais aucun commentaire ici sur cette soirée…! Mais visiblement, c’était cool 🙂

Après avoir repris des forces, le dimanche, nous sommes allées de nouveau à Helsinki pour voir les étudiants nettoyer la statue comme l’exige la tradition. Il y avait un monde fou ! Je crois que je n’avais jamais vu autant de monde à Helsinki. L’ambiance était festive, les gens souriant. Et ça fait vraiment plaisir et bizarre à la fois de les voir ainsi car je m’étais habituée à leur froideur hivernale sans fin… Malheureusement la pluie et la neige était elles aussi au rendez-vous, ce qui a un peu gâché l’ambiance. Par contre, ça n’arrête absolument pas les finlandais !

Le soir était assez tranquille à cause de la soirée de la veille et du Vappu du lendemain qui commence dès le matin. Nous sommes, uniquement les survivantes (Ophélie et moi, toujours les mêmes!) allées boire un coup à Amarillo avant de reprendre le train pour Järvenpää.

Le lundi 1 er mai est le jour officiel du Vappu et est férié en Finlande. Nous sommes de nouveau allées à Helsinki, à Kaivopuisto, au bord de la mer pour célébrer le Vappu. Je crois qu’il y avait toute la Finlande entière réunie au même endroit tant c’était noir de monde ! C’était le plus grand pique-nique que j’avais vu dans ma vie. L’ambiance était une fois de plus festive, entre repas, musique et alcool (évidemment). De plus, le soleil était lui aussi parmi les invités de la fête ! De quoi célébrer la fin de l’hiver et l’arrivée officielle du printemps comme il se doit !

IMG_7820

Donc si jamais vous prévoyez un voyage en Finlande durant le printemps, je vous conseille de très très loin de venir pour le 1 er mai car c’est un jour à ne surtout pas louper en Finlande !

Jonne Aaron 28.04.2017

Ce vendredi 28 avril 2017, je suis allée à Vantaa pour voir Jonne Aaron en concert, et c’était fantastique ! 

IMG_7798

Jonne Aaron représente plus ou moins l’une de mes raisons principales de ma venue en Finlande. Je suis littéralement fan de lui depuis plus de 12 ans, et je pense que je ne me lasserais absolument jamais de sa voix

Tout a commencé en février 2005, quand j’ai découvert la chanson de ma vie, Still Alive. Une musique envoûtante, un groupe parfait, un style de musique qui me correspond totalement et des paroles qui ressemblent à ma vie. Même si aujourd’hui, le groupe n’existe malheureusement plus… Jonne Aaron poursuit sa route en carrière solo en Finlande, en chantant en finnois. Tant pis pour l’anglais !

IMG_7789

Cette voix qui me berce depuis déjà tant d’années et la seule capable de m’apaiser quand je suis angoissée, de me rassurer quand j’ai peur, de me remonter le moral quand je suis triste, de me calmer quand je suis énervée, et de me rendre heureuse dans mon quotidien. C’est la voix qui m’a aidé à sortir d’une mauvaise période de ma vie, la voix qui sait juste me réconforter quand il le faut. J’espère qu’il ne s’arrêtera jamais de chanter car il est juste parfait à mes yeux !

Allé, je vous laisse découvrir tout cela en vidéos :

Kirosanoja

Ei tää rakkauta oo

Elän Itselleni (ou la version de Moment Of Our Love en finnois de NGT pour les connaisseurs :))

Yskin ja Yksin

Ota mut

Taivas itkee hiljaa

Quand Kisälli se rend à… Tallinn !

Vendredi 21 avril 2017, toute l’équipe de Kisälli s’est rendu à Tallinn pour l’ouverture d’une nouvelle exposition au sein du musée d’art appliqué et de design de la capitale d’Estonie !

P1020397

Cette soirée marquait l’ouverture d’une nouvelle exposition appelée « Time Difference ». Et nous étions conviés à ce vernissage car nous travaillons en projet avec l’un des artistes qui exposait : Jaakko Leeve. En effet, c’est lui qui est à l’origine de l’oeuvre « Rug » (voir photo ci-dessous). Et, avec lui, l’ensemble des travailleurs handicapés de Kisälli ont repris cette oeuvre afin de la reproduire. Nous l’avons commencé début novembre 2016 et l’avons terminé tout juste la semaine dernière !

Cette journée à Tallinn fut vraiment géniale ! Etre en dehors du cadre habituel du travail fait toujours plaisir… Et voir les personnes handicapées dans un autre contexte est toujours agréable ! De plus, c’était assez facile à gérer puisqu’on était quasiment un professionnel pour un handicapé. Tout s’est donc très bien déroulé dans la joie et la bonne humeur ! On a terminé notre soirée par un délicieux restaurant estonien avant de reprendre le bateau direction Helsinki dans la nuit.

Etre de nouveau à Tallinn quatre mois après ma première visite m’a fait tout bizarre ! Déjà car ça ma rappelé de merveilleux souvenirs ainsi que du meilleur jour de l’an de ma vie. Ensuite, voir Tallinn au printemps est, de toute évidence, complètement différent qu’en hiver. Et voir la vieille ville en plein soleil est un véritable bonheur ! Je ne peux que vous recommander d’aller visiter cette jolie capitale 🙂

 

 

Week-end de Pâques à Turku

Pour mon week-end de Pâques, je suis allée, avec Mélise, Martin, Béa et Antonio à Turku pour trois jours ! Et pour résumer brièvement, je suis tombée totalement amoureuse de cette jolie ville qu’est Turku !

IMG_7640

Je m’étais déjà rendue à Turku durant l’été 2015, pour mon premier voyage en Finlande. Mon premier ressenti avait été la déception. Je pensais, pour une ville aussi connue qu’est Turku, m’attendre à quelque chose de plus chouette. Mais, c’est en y retournant ce week-end que j’ai compris que j’avais simplement « mal » visité la ville la première fois. En effet, mon Airbnb était complètement excentré du centre-ville, et on s’était « perdues » dans les îles de l’archipel, ce qui n’était pas mal non plus. Mais, nous avions loupé tout le centre-ville et ses alentours… !

Vendredi 14 avril : après cinq longues heures de trajet, me voilà arrivée à Turku sur les coups des 15 heures. J’ai rejoint tout le monde peu de temps après et nous sommes d’abord allés dans notre Airbnb. Le plus marrant dans l’histoire, c’est que la personne du Airbnb était français ! Quel plaisir de pouvoir échanger en français, etc. Il tenait un café juste à côté de la « pièce » (oui, car on ne peut pas parler d’appartement là…) fort sympathique à l’ambiance bien fenchie ! Bref, après s’être débarrassés de nos sacs, nous avons fait un premier tour de la ville. J’ai été très surprise par la grandeur du centre-ville. Car oui, en Finlande les centres-ville sont assez petits… Alors que là, pas du tout, il y avait pleins de boutiques, de restaurants et beaucoup de bars. On sentait que c’était quand même assez animé ! A côté du coeur de la ville se trouvait la rivière qui longe une bonne partie de Turku. La balade est tellement agréable, entre les mouettes, le chant des oiseaux et les bateaux qui ont retrouvé leur place après ces longs mois de gel, il faisait comme un goût de printemps… Jusqu’à ce que la neige nous surprenne, encore et encore ! On a terminé cette première journée en passant notre soirée à Baari, un bar assez réputé dans la ville et quand on s’y rend, on comprend pourquoi !  En effet, on peut boire un verre sur des balançoires, des hamacs, ou encore dans des baignoires… ! Le bar est immense et on est surpris pièces après pièces par des styles de musiques et des design très différents. Et qu’est-ce que j’aime la Finlande pour ça !

Samedi 15 avril : Après une bonne nuit de sommeil, Mélise et moi, en bonnes françaises que nous sommes, sommes aller prendre notre petit déjeuner au café du Airbnb. Quoi de mieux qu’un bon croissant et son café pour démarrer une belle journée? On a ensuite continué la visite de la ville, entre promenade et musées ! Nous avons visité le château de Turku, qui ne vend franchement pas du rêve (on doit être trop français!) Nous avons enchainé par la charmante Vieille Ville de Turku qui abrite le musée de l’Artisanat. S’y trouve les quelques maisons traditionnelles de l’époque ayant survécu à un immense incendie dans les années 1820. Enfin, nous sommes allées dans une galerie de photos. La météo n’était malheureusement pas avec nous ce jour là puisqu’il n’a pas arrêté de neiger, de faire beau, puis de reneiger,… Incroyable le printemps en Finlande ! Bref, je vous laisse découvrir tout cela en photos :

Dimanche 16 avril : Le dimanche a été bien plus calme. Nous avons profité de nos dernières heures à Turku pour visiter les églises de Mikaelinkirkko et Martinkirkko, avant de reprendre nos routes, chacun de notre côté pour rentrer chez nous.

Alors, si un jour vous passez par la Finlande, je vous recommande chaleureusement un arrêt à Turku. Trois jours pour visiter la ville suffisent, un peu plus si vous voulez visiter les îles qui sont à proximité.

Petite pub pour Mélise qui tient elle aussi un blog à propos de son expérience en Finlande par ICI ! 🙂

8 mois : 14 mars 2017 – 14 avril 2017, quand le printemps arrive… !

Déjà 8 mois que je suis en Finlande… Et on rentre enfin dans le printemps ! Ce changement de saison est juste sublime 🙂

Mars 2017 (8)

Hé oui, depuis un petit mois, c’est le printemps ! Bon, on ne va pas se mentir, tout est relatif… Disons que le printemps finlandais correspond à l’hiver… français ! Mais quand on sort de cinq mois de neige, de froid, de verglas et de nuit…On apprécie de passer au dessus de 0 °C ! Et croyez le ou non… Mais on a vite chaud ! Je me suis surprise à transpirer à 2 °C… J’ai le sentiment de me réveiller après cinq mois d’hibernation, emmitouflée dans ma doudoune, ma grosse écharpe, mon bonnet, mes deux paires de gants et mes trois couches de vêtements… Et qu’est-ce que ça fait du bien de s’habiller plus léger et de ne plus avoir à porter tout ça ! J’avais même oublié ce que c’était… La neige a officiellement fondue depuis fin mars. Maintenant, nous avons le droit à quelques giboulées qui ne tiennent pas plus d’une demie-journée au sol. Les lacs ainsi que la mer ont quasiment dégelé, mais ça prend son temps. En même temps, quand on sait qu’il y avait 80 cm de glace… Tout s’explique ! J’adore me rendre au lac tous les jours pour observer la fonte de la glace, les changements de couleurs, etc. Le soleil tente, tant bien que mal de pointer le bout de son nez et, malgré les gelées matinales, le thermomètre monte à presque 10 °C en journée (quelques fois, ok…) ! Quant à la durée de la journée, nous sommes actuellement avec un levé du soleil autour de 6 heures pour un couché autour de 21 heures. Le changement d’heure a fait le plus grand bien.

Outre l’aspect météorologique, nous sommes en avril… Et il y a tout juste un an, j’avais la réponse de la Commission Européenne qui me disait que j’étais subventionnée pour le SVE, et que je partais officiellement en Finlande le 14 août 2016. Je me souviens du bonheur que j’ai ressenti comme si c’était hier. Mais je me souviens également à quel point je réalisais le peu de mois qu’il me restait en France. A cette période, et après avoir pris conscience de cela, j’ai vraiment savourée chaque journée qui se sont écoulées avant mon départ. Je me souviens à quel point ces mois étaient passés à toute allure. Aujourd’hui, je crois que je commence à réaliser la même chose, mais dans le sens inverse… Ce qui va être d’autant plus rapide. Je commence à me rendre compte, que mon retour en France approche vraiment dangereusement. Et ça me terrorise.

Ma fin du mois de mars a été plutôt bien remplie ! J’ai, comme vous le savez avec l’article précédent été au concert d’Antti Tuisku qui fut formidable ! S’en est suivi un weekend où j’ai accueilli Ophélie, ce qui nous a fait le plus grand bien ! Etre posées, discuter, manger et (un peu trop) boire 🙂 J’ai commencé le mois d’avril en partant pour l’ouest de la Finlande, direction Seinäjöki retrouver une des volontaires pour le weekend : Gwendoline ! Bon, on ne va pas se mentir, on a plutôt eu la poisse ce weekend là… En effet, il y a eu beaucoup de neige, ce qui fait que nous sommes restées bloquées dans sa petite ville qu’est Soini. Je n’ai pas pu visiter Seinäjöki malheureusement… Mais j’espère que ce ne sera que partie remise pour cet été ! Nous sommes tout de même aller, dans ce qui représente l’un des plus grand et des plus connus des centres commerciaux finlandais (et croyez-moi, il y en a beaucoup…) j’ai nommé : Keskinen ! Et, effectivement, c’est vraiment immense et l’on y trouve absolument tout ! Il y a même un hôtel pour ceux qui souhaitent passer le weekend ! Début avril a été aussi marqué par l’anniversaire de ma colocataire, Romi, qui a fêté ses 26 bougies !!! Le jour même, après lui avoir offert ses cadeaux, ma tutrice, elle et moi sommes allées au fireplace de Vihti pour une petite soirée autour du feu fort sympathique ! Le samedi suivant, nous sommes aller célébrer cela entre volontaires à Helsinki .

Côté volontariat, j’ai commencé depuis un certain temps un nouveau projet avec Soile Hovila (une artiste finlandaise) qui s’appelle « Minä/Me », littéralement traduit par « Moi/Nous ». Ce projet consiste à tisser deux profils de personnes différentes. La première personne design le profil de l’autre et vice versa. Me concernant, je suis avec Romi. J’ai fait son profil et elle a fait le mien. A ce jour, j’ai tout juste commencé à tisser. Je vous mets ici quelques photos mais j’y consacrerai quelques articles afin de vous montrer l’évolution. J’adore ce projet 🙂

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures !!!